LOGIN

LOGOUT

SIGNUP

Menu

Entrevue avec Justin West

10.08.19

 

Secret City Records est la maison de disques indépendante derrière les albums de Patrick Watson et de A Short Story About A War de Shad nominé sur la courte liste du Prix de Musique Polaris 2019. Ré:Sonne a discuté avec le fondateur Justin West à propos des maisons de disques indépendantes, de leurs besoins uniques et de l’importance des redevances pour les créateurs et les créatrices de musique.

Parlez-nous un peu de votre entreprise et de ce qui la distingue.

Secret City Records a été fondé en 2006 pour la production de l’album Close to Paradise de Patrick Watson. Nous sommes une petite équipe concentrée et croyons que l’importance des détails et une approche axée sur la carrière donne les meilleurs résultats à long terme pour nos artistes. Nous supportons l’idée d’une communauté où les membres s’appuient les uns les autres, et nous avons une vision mondiale, de sorte que les gens partout dans le monde peuvent découvrir et accéder à la musique de nos artistes. Nous ne sommes pas limités par genre ou format, ni par une pensée conventionnelle; nous nous efforçons d’être équitables, transparents, et humbles; et nous sommes en constante évolution et création. Notre mission est d’être un pont entre l’art et le commerce, avec le respect et le soutien de la vision de l’artiste. Nous sommes également de fiers membres de MERLIN, une agence de droits numériques pour le secteur indépendant. Cela a permis à Secret City de prendre le contrôle total de ses activités numériques mondiales.

En tant que maison de disques indépendante, dans quelle mesure les redevances des exécutions publiques provenant d’organisations comme Ré:Sonne sont importantes?

Les redevances pour l’exécution publique de musique sont très importantes pour notre industrie et nos bénéfices. Cette source de revenus nous a permis d’investir davantage dans les artistes avec qui nous travaillons et dans l’infrastructure à l’appui de ces projets. Un apport constant de revenus tirés des prestations publiques à ces titulaires de droits permet de créer un cycle positif.

Quelle est la chose la plus importante que Ré:Sonne peut faire en votre nom?

Avec les membres qui assument leur part respective des coûts de l’organisation, les avantages de l’efficience — qui est une des valeurs de Ré:Sonne — sont répartis aux titulaires de droits comme Secret City. Par conséquent, il est essentiel de trouver le meilleur équilibre entre l’optimisation de la collecte des revenus et la réduction des coûts par une gestion efficace des dépenses.

À titre de président du conseil d’administration de WIN (Worldwide Independent Network), qu’est-ce que les pratiques exemplaires internationales apportent à Ré:Sonne et à des organisations comme elle?

C’est important pour de nombreuses raisons. Premièrement, cela permet une plus grande normalisation qui, à son tour, augmente la valeur et réduit les coûts. Cela profite directement à tous les titulaires de droits. Deuxièmement, ces pratiques entraînent une plus grande exactitude et plus d’équité, ce qui signifie que les sommes sont versées aux titulaires de droits plutôt que d’être distribuées de manière inadéquate ou même qu’elles ne soient pas attribuées. Cela a fait l’objet d’une grande partie des efforts de WIN au fil des ans et représente toujours une priorité pour l’organisation.

Que peut faire d’autre Ré:Sonne pour vous offrir un soutien en tant que maison de disques indépendante?

J’ai déjà noté l’importance de chercher constamment le meilleur équilibre entre l’optimisation des revenus et la réduction des coûts, ainsi que les avantages de suivre les meilleures pratiques internationales. Ce sont là des points essentiels. J’aimerais aussi mentionner que même si le niveau élevé de fragmentation du secteur des maisons de disques indépendantes contribue à en faire une communauté unique, la petite taille et le manque de ressources peuvent causer, pour bon nombre de maisons de disques individuelles, des problèmes de gestion des données, des processus et des droits. Pour s’assurer que Ré:Sonne est toujours le premier à appuyer les besoins de la communauté indépendante, il est essentiel que de petites maisons de disques comme Secret City aient une bonne place et une voix au sein de l’organisation, pour communiquer les défis auxquels nous faisons face et faire en sorte que ces points de vue soient bien représentés dans toutes les prises de décisions.

Les valeurs fondamentales de Ré:Sonne sont les suivantes : l’équité; un travail axé sur les artistes et les producteurs; la transparence; l’efficacité; et le dynamisme. Qu’est-ce que cela signifie pour vous?

C’est formidable de voir ces valeurs fondamentales formulées explicitement. Chacune d’entre elles est indispensable au travail d’une organisation comme Ré:Sonne. Par exemple, la transparence est essentielle. Elle contribue à garantir que nous recueillons tous les droits, que nous comprenons les processus et les mécanismes impliqués, ce qui inspire un sentiment de confiance quant aux investissements et aux décisions que l’organisation effectue au nom de tous les membres.

 

lack